BIOGRAPHIE

Diplômée architecte DPLG en 1985, Isabelle de Hédouville.F entre dans l’atelier du peintre José Ostria où elle reste 10 ans. Ces deux formations sont capitales dans son travail sur le rapport des volumes, des masses et la qualité de la couleur. Son aisance avec la pratique de la perspective lui permettent de jouer sur les espaces, les premiers plans et arrière-plans, un moyen qu’elle utilise pour introduire une part de mystère dans ses tableaux.

Après deux événements personnels douloureux et la découverte de l’impact spirituel de la couleur lors de l’exposition Rothko en 1999 au Musée d’Art Moderne à Paris, Isabelle de Hédouville.F introduit celle-ci dans ses œuvres. 

La couleur utilisée dans une grande variété de traitements révèle de manière réelle ou symbolique la lumière qu’elle ressent au fond de chaque être. Ce travail représente pour elle la diversité de l’âme et sa complexité. Les thèmes choisis pour exprimer sa recherche reflètent son attention à l’humain et au chemin qu’il parcourt : le pèlerin, Tristan et Isolde, le désert, le pont, la nature dans la ville.

Ses œuvres, profanes, spirituelles, religieuses, lui permettent d’exposer dans des lieux variés comme des galeries, des églises, des cathédrales, des entreprises, des maisons médicales. 

Ses tableaux exposés essentiellement à Paris et en région parisienne, sont présents dans des collections privées et en entreprises : Matra Hachette, Diocèse de Versailles. Isabelle de Hédouville.F expose également en province et en Allemagne.

Photo Xavier Guenez - novembre 2013 - Im
© Xavier Guenez
DSC04078-1-1.jpg

Isabelle de Hédouville.F cherche à peindre la lumière qu’elle sait plus ou moins cachée au fond de chaque être humain. Dans ses tableaux cette lueur se révèle avec force et tendresse.

A partir de croquis réalisés à l’aquarelle ou sur sa tablette l’artiste transcrit sur son tableau cette recherche sur l’homme et le cadre dans lequel il vit. Par un travail à l’huile et au pastel gras elle matérialise les lignes de force de la composition. Très vite la couleur s’affirme et prend peu à peu de la profondeur, pendant que la ligne se simplifie. Les détails anecdotiques disparaissent et les traits captent soudain le lien entre l’homme et son environnement. L’alternance d’un dessin spontané et de lignes structurées apporte à la composition un caractère d’imprévu  qui soutient l’attention. Les teintes sont parfois réduites jusqu’à la monochromie. Les lignes principales de la composition, la lumière et les transparences sont ainsi exaltées comme sur un vitrail traversé par la lueur du jour. Le jeu des couleurs est rehaussé par des traitements variés, des aplats, des frottis, l’utilisation de matités et d’éclats divers selon la présence de la peinture à l’huile et du pastel gras.

Mystère, silence, profondeur, le spectateur fait une expérience intérieure aux effets inattendus.  Il découvre l’extrême expressivité de la couleur qui le transporte dans des contrées inconnues remplies d’espérance.

« Architecte de formation, Isabelle de Hédouville.F se nourrit des œuvres de Géricault, Rodin, Gauguin, Rothko… Au-delà des différences d’époque et de facture de ces artistes elle est attirée par la puissance et la spiritualité qu’elle ressent chez eux. A la suite du décès de son mari, sa peinture est marquée par le combat intérieur qu’elle vit pour atteindre la paix : ce dilemme se ressent dans la construction de sa peinture très structurée (formation d’architecte oblige) traversée par des lignes et des plans qui brouillent la perspective. Son travail par étapes, à partir de croquis est une longue maturation en résonance avec son cheminement et ses questionnements spirituels. Matière et transparence, immanence et transcendance : l’artiste puise son inspiration aussi bien dans les paysages urbains et ruraux que dans le thème de la destinée de l’homme. »


Brigitte Camus
Artiste / Autrice / Directrice Collection «Artiste mode d’emploi»
www.lelivredart.com

IMG_20191007_150429-1.jpg